Tendances affaires : le chocolat un vrai business

Rencontres affaires vous présente le marché du chocolat

Le chocolat, un plaisir qui réjouit les papilles des grands comme des petits. On en consomme et on adore ça. Mais cette gourmandise que l’on s’offre essentiellement à Noël ou à Pâques rapportent beaucoup d’argent. Rencontres d’affaire Bordeaux vous dévoile quelques secrets sur le marché du chocolat.

État du marché du chocolat

Avec un marché s’élevant à 2,6 milliard d’euros les chocolatiers français renouent avec la croissance. Ce marché se relance enfin après 2 ans de chiffre stable, pour l’année 2013 on constate une légère hausse de 2,3%. Au cours de l’année 378 tonnes de chocolats ont été écoulé soit 2000 tonnes de plus qu’en 2012.

En France, on recense 70 entreprises de chocolat, ce qui représente 30 000 salariés.

Comment consomme-t-on le chocolat ?

MalgréRencontres affaires Bordeaux: présentation marché chocolat l’interdiction depuis 3 ans pour les industriels de vendre des chocolats au niveau des caisses, nous en consommons toujours.

En effet le chocolat fait partie de l’un des seuls produits que les français ont toujours consommé malgré la crise : 1 français sur 2 en consomme tous les jours.

Le budget moyen alloué à ce pêché mignon : 268€ par an, cette gourmandise pousse même 1 français sur 10 a dédié 370€ par an pour savouré ce doux plaisir sucré.

Qui consomme le plus de chocolat ?

Selon une étude de confectionerynews.com, les dix nations les plus consommatrices de chocolat sont :

  • Suisse avec 11,9 kg
  • Irlande avec 9,9 kg
  • Royaume-Uni avec 9,5 kg
  • Autriche avec 8,8 kg
  • Belgique avec 8,3 kg
  • Allemagne avec 8,2 kg
  • Norvège avec 8 kg
  • Danemark avec 7,5 kg
  • Canada avec 6,4 kg
  • France avec 6,3 kg

Mais notre choix se porte sur différents produits : bar chocolaté, tablette etc…

Quel chocolat consommons-nous ?

Les deux déclencheurs d’achat sont :

  • les périodes de fêtes : Pâque et Noël
  • les températures extérieures et plus précisément le froid.  Avec un début 2013 très froid les ventes ont été boostées pendant les 7 premiers mois de l’année 2013.

Rencontres affaires Bordeaux vous dévoile la répartition des ventes par segment :

  • 40% les pralines et saisonnier (Pâques et Noël) : on félicitera Milka qui avec ses coffrets et œufs a progressé de 47% sur ce segment.
  • 30% Les tablettes: seul segment épargné par la crise, Nestlé est le maître incontesté avec 68% de part de marché.
  • 16% les barres: c’est Ferrero le leader grâce à ses Kinder Bueno.
  • 8% Les billes et autres.

Les enjeux à venir pour les chocolatiers

La hausse du prix de la matière première

La matière première étant le cacao, les prix évoluent selon la stabilité des pays producteur. Malgré une légère hausse, les industriels se refusent à toucher à leur recette, l’une des solutions envisagées pour ne pas impacter le consommateur est la réduction du budget publicité et promotion.

L’export à l’international

Le marché français est relativement stable, ce qui n’est pas le cas à l’international où le chocolat est perçu comme un produit de luxe, c’est notamment le cas dans les pays en voie de développement.

On constate également une croissance de 2 à 3% au Japon et aux États-Unis le marché est toujours en plein croissance entre 2 et 3%.

Après une lecture avec sur le chocolat, l’envie de pâtisser ou de goûter un carré de chocolat vous a peut-être effleuré l’esprit. En attendant Rencontres affaires Bordeaux espère que vous avez pris autant de plaisir à lire cet article, que nous avons en pris à l’écrire. Si vous avez apprécié ce moment passé ensemble, partagez et commentez-le.

Publié dans rencontres affaires insolites
2 commentaires pour “Tendances affaires : le chocolat un vrai business
  1. VANOUTRIVE dit :

    Je trouve votre site très intéressant, les articles sont tendances et surtout bien documentés.
    Merci de m’avoir donné envie de manger du chocolat!!
    Bonne continuation.

  2. Anis dit :

    Article très bien fait!

    D’un point de vue qualitatif, les Suisses sont les mieux classés (Delafee…) suivis de très près par nos chocolatiers (maison Richart entre-autres), un bon gage de qualité pour notre pays.

    On dit que plus de 50% des femmes britanniques préfèrent le chocolat au sexe contre 22% des hommes.

    Continuez comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>